The Être reference article from the French Wikipedia on 27-Jul-2004
(provided by Fixed Reference: snapshots of Wikipedia from wikipedia.org)

Être

Get the latest news from Africa
L'être est un concept délicat s'il en est en philosophie. Son étude est le domaine de l'ontologie (philosophie) ou de la partie de la métaphysique appelée métaphysique générale. La difficulté de dire quoi que ce soit de probant sur ce sujet a souvent fait rejeter celle-ci dans la métaphysique. L'indétermination de l'être est parfois au contraire valorisée, comme dans la philosophie arabe (cf. Avicenne, philosophe d'origine perse).

Sous la forme la plus brute et la plus consensuelle, on doit admettre qu'il y a de l'être. Mais cette intuition donne lieu à des interprétations très différentes. Elle peut être

Il y a plusieurs manières d'utiliser le concept d'être, classiquement distinguées (Pascal, Descartes, Kant, etc). Une analyse du mot (einai, esse, sein, to be, essere,etc.) permet de distinguer deux sens fondamentaux : être tel ou tel, ou être d'une manière absolue. Le concept peut aussi s'analyser à partir des catégories linguistiques sous lesquelles il se présente. Les distinctions ici présentées ne sont pas de simples analyses linguistiques, mais bien des sens essentiels de l'analyse métaphysique. Ces distinctions ne sont donc pas non plus des catégories objectives, mais reflètent les interprétations philosophiques énoncées plus hauts. Elles permettent néanmoins de clarifier un peu un concept qui reste assez confus :

comme verbe prédicatif :(distinction logique ou métaphysique sur les affections de l'être par exemple)

comme substantif (distinction ontologique ou théologique) Auncun de ces sens n'est indiscutable. Dans chaque catégorie, les philosophes ont donné des sens variés au mot être.

L'être est le lieu de rencontre (virtuel) de nombreux dualismes. Ils s'expriment à partir de la classification précédente :


Si, à présent, nous considérons l'être en tant qu'il se présente à nous (en reprenantles distinctions de sens relatif à d'autres concepts), nous trouvons plusieurs manières de diviser l'être :
on-être sensible ;
Et plusieurs manières de déterminer ses affections :

Bibliographie