The Jacques Derrida reference article from the French Wikipedia on 27-Jul-2004
(provided by Fixed Reference: snapshots of Wikipedia from wikipedia.org)

Jacques Derrida

Videos from a children's charity on sponsorship

Jacques Derrida est un philosophe français qui a initié puis développé la méthode de la déconstruction. Ce concept a largement débordé de sa discipline d'origine et touche dorénavant à la littérature, la peinture, la psychanalyse, etc. Derrida a, en outre, associé son nom à de nombreuses réflexions sur la philosophie.

Table of contents
1 Biographie
2 Travaux
3 Bibliographie
4 Liens externes
5 Voir aussi

Biographie

Jackie Derrida est né le 15 juillet 1930 à El Biar (Algérie). D'origine juive, il subit la répression liée aux événements de la fin des années 1930. Il connaît, durant sa jeunesse, une scolarité mouvementée. Sportif, il participe à de nombreuses compétitions sportives et rêve de devenir footballeur professionnel. Mais c'est aussi à cette époque qu'il découvre et lit des philosophes comme Jean-Jacques Rousseau, Friedrich Nietzsche, André Gide et Albert Camus.

Après trois années de classes préparatoires littéraires au lycée Louis-le-Grand à Paris, il entre à l'École normale supérieure, où il découvre Kierkegaard et Martin Heidegger. Il y fait la rencontre d'Althusser.

Il se marie en juin 1957 avec Marguerite Aucouturier et effectue par la suite son service militaire. En 1959, il enseigne pour la première fois au lycée du Mans et est invité à la première décade de Cerisy (cycle de conférences auquel il sera invité quatre fois).

En 1964, il obtient le prix Jean-Cavaillès (prix d'épistémologie) pour sa traduction de l'Origine de la géométrie d'Edmund Husserl. Sa participation au colloque de Baltimore à l'Université Johns Hopkins marque le début de ses fréquents voyages aux États-Unis. En 1967, ses trois premiers livres sont publiés, la même année que la naissance de son fils Jean. Il cotoie régulièrement Maurice Blanchot et s'associe progressivement à Jean-Luc Nancy, Philippe Lacous-Labarthe et Sarah Kofman. Les éditions Galilée sont fondés à cette époque et deviennent la «voix» de la déconstruction.

En 1979, Jacques Derrida prend l'initiative de lancer les États généraux de la philosphie à la Sorbonne. Il s'implique de plus en plus dans des actions politiques, domaine qu'il avait apparemment écarté de sa vie professionnelle. En 1981, il fonde l'association Jean-Hus qui aide les intellectuels tchèques dissidents. Il sera emprisonné à Prague suite à un séminaire clandestin. C'est François Mitterrand qui le fera libérer.

Il est depuis 1984 directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales.

En 2003, Jacques Derrida a connu de sérieux problèmes de santé et a fortement réduit ses conférences et ses déplacements.

Travaux

Philosophe français majeur de notre siècle, Derrida bénéficie d'une reconnaissance outre-atlantique qui va bien au-delà du monde universitaire. Par exemple, le film de Woody Allen «Deconstrcting Harry» (traduit en français par «Harry dans tous ses états») est une référence directe aux travaux de cet auteur. «Héros culturel» aux États-Unis, selon Jean-Louis Hue du Magazine Littéraire, il a reçu 21 Doctorat Honoris Causa de plusieurs universités.

Pourtant, Derrida a la réputation d'être un écrivain difficile, exigent pour son lecteur, même pour des philosophes. Son style est dense, il pratique de nombreux jeux de mots et affectionne les allusions. Sa lecture, souvent déconcertante et nécessitant de nombreuses relectures, révèle pourtant des ouvertures nécessaires sur l'avenir de la philosophie.

Sa remise en cause d'Husserl et plus largement de la philosphie occidentale le conduit à déconstruire l'approche phénoménologique : pour lui, l'écrit a longtemps été négligé au profit de la parole. Il fait alors la chasse aux impasses méthodologiques. Ce travail prend place dans l'introduction de l'Origine de la Géométrie.

Derrida est malgré tout un philosophe qui déchaîne les passions. Ses premiers travaux de portée internationale sont vivements critiqués. Dans son essai sur le philosophe anglais John L. Austin et sa théorie des actes de langage, Derrida est accusé de s'entêter à énoncer d'évidentes contre-vérités, notamment par John Searle, philosophe américain. Nombreux sont les philosophes qui se sont élevés contre le prix que lui a décerné l'Université de Cambridge en 1992, reprochant aux travaux de Derrida «leur inadéquation aux standards de clarté et de rigueur».

Si la philosophie ne sait pas comment se comporter avec Derrida, tour à tour l'acclamant et le reniant, d'autres disciplines ont pu se reconnaître dans la déconstruction et son travail sur l'épistémologie des sciences.

Bibliographie

Jacques Derrida est l'auteur de plus de 80 ouvrages. Figurent ici ses écrits les plus connus ou ceux qui éclairent le mieux sa pensée.

Essais et mémoires

Livres

...

Films

Jacques Derrida a fait des apparitions dans deux films : Un film lui est consacré :

Liens externes

Vous trouverez de nombreux liens en anglais sur la .

Voir aussi