The Mafia reference article from the French Wikipedia on 27-Jul-2004
(provided by Fixed Reference: snapshots of Wikipedia from wikipedia.org)

Mafia

Learn about Africa online

Une Mafia est une organisation criminelle dont les activités sont soumises à une direction collégiale occulte et qui repose sur une stratégie d'infiltration de la société civile et des institutions. On parle également de système mafieux. Les membres sont appelés mafiosi (au singulier, mafioso). Le terme mafia est souvent utilisé pour désigner n'importe qu'elle organisation criminelle, mais la mafia est avant tout italienne.

Table of contents
1 Etymologie
2 Origine
3 Fonctionnement
4 Lutte contre la mafia
5 Voir aussi

Etymologie

Selon certains historiens, le terme mafia serait l'acronyme de la phrase "Morte alla Francia, Italia anela!" (en français : Mort à la France, crie l'Italie). Cette phrase était scandée par une armée clandestine composée de paysans, qui résistait à l'occupation de la Sicile par Charles d'Anjou, en 1282.

Cette origine n'est pas partagée par tous et certains pensent plus que mafia viendrait d'un vieux mot d'origine toscane, maffia, qui voudrait dire misère. Ou du mot arabe mu'afah, qui signifie protection des faibles.

Origine

La mafia est d'origine italienne, où ce type d'organisation a été identifié et caractérisé en tant que tel en premier, dès le XIXe siècle (bien que des organisations du même type aient pu exister à d'autres endoits et en d'autres temps). Quatre organisations mafieuses sont recencées en Italie méridionale:

Les organisations criminelles considérées comme des mafias stricto sensu par les criminologues sont les Triades chinoises, les Boryokudan japonais (dont les membres sont appelés "Yakusa"), la Maffiya turque et enfin la mafia albano-kosovare. D'autres groupes criminelles tels que les cartels colombiens, la criminalité organisée italo-américaine, russe, nigérianne, etc, ne peuvent pas être qualifiés de "mafias" au sens strict dans la mesure où leurs caractéristiques ne correspondent pas aux critères de définition d'une mafia (stade symbiotique d'intégration dans la société, espérance de vie des institutions supérieure à celle des individus en place...)

Fonctionnement

La mafia fonctionne sur un modèle d'économie parallèle ou souterraine. Elles cherchent à contrôler les marchés et les activités où l'argent est abondant, circule en numéraire (argent liquide) et où il est facile à dissimuler au fisc. La plupart des activités commerciales usuelles sont utilisées, que ce soit comme paravent à des activités illégales, ou comme moyen de blanchiment de l'argent récolté. Ces activités recouvrent aujourd'hui les domaines les plus variés :

En général, la mafia préfère recourir à l'intimidation, la corruption ou le chantage plutôt qu'à la force pour contraindre ceux qui leur résistent. De cette manière elle attire moins l'attention du grand public sur elle. Mais il arrive régulièrement que pour se débarrasser de concurrents ou de témoins gênants ou de traitre, les mafias usent de méthodes brutales : guerres de gangs pour la prise de contrôle d'un territoire ou d'un marché, assassinat de témoins, de complices ou de juges avant un procès en sont quelques exemples.

Lutte contre la mafia

Les politiques de lutte contre ce fléau se heurtent à l'adaptibilité de ces structures souples et décentralisées, capables de délocaliser leurs activités et de diversifier leurs flux financiers sans limites dans le monde entier. Entreprendre des enquêtes transnationales et remonter les multiples filières devient alors un casse-tête pour les juges, d'autant plus que certains pays comme les paradis fiscaux ne font rien pour leur faciliter la tâche. C'est principalement dans cette optique que Interpol a été créé, elle permet de centraliser les informations pour faciliter la coopération internationale.

La lutte en Italie

L'Italie a réussi à donner quelques coups significatifs aux organisations maffieuses qui oeuvraient sur son territoire et à partir de celui-ci. Les procès à grande échelle (opération "mains propres") dans les années 1990 ont permis l'arrestation de plusieurs figures emblématiques de la mafia locale, tout en mettant hors d'état de nuire de nombreux politiciens véreux.

Voir aussi