The Mouvement raëlien reference article from the French Wikipedia on 27-Jul-2004
(provided by Fixed Reference: snapshots of Wikipedia from wikipedia.org)

Mouvement raëlien

Support a children's charity online

Important : cet article est l'objet d'un . Il est soupçonné de ne pas respecter la , qui s'impose dans l'encyclopédie Wikipédia. Jusqu'à disparition de cet avertissement, son contenu est à considérer avec précaution. Pour toute information complémentaire, consulter la page de discussion et la .


Le Mouvement raëlien est un mouvement fondé par le français Claude Vorilhon dans les années 1970. Ce mouvement se présente comme une religion athée, selon laquelle la vie sur Terre aurait été créée par des extra-terrestres technologiquement très avancés, les Elohim. Les croyances des adeptes sont basées sur l'importance des avancées scientifiques et technologiques et en particulier sur le fait que le clonage et le transfert de conscience permettraient d'atteindre l'immortalité. En France, le mouvement est classé comme secte dans un rapport parlementaire de 1995.

Selon les raëliens, leur mouvement promeut les valeurs de l'ordre, de l'amour des différences, du respect d'autrui, du partage, de la responsabilisation, de l'égalité entre les hommes et les femmes, et de la non-violence, qui selon eux, amèneraient une époque de bonheur et de paix. Leur philosophie serait basée sur des valeurs humanitaires, incluant les droits de l'homme et la liberté.

Les idées défendues par le mouvement raëlien ressemblent fort à une version technologique et athée des croyances chrétiennes. Par exemple, "Elohim" n'est autre qu'un des noms juifs de Dieu : les extra-terrestres endossent le rôle divin. Second exemple: à la foi chrétienne en la résurrrection correspond chez les Raëliens la réalisation effective de l'immortalité des êtres humains via des techniques de clonage (détails ci-dessous).

Table of contents
1 Le mouvement
2 Thèmes importants relativement au raëlisme
3 Les polémiques
4 En France
5 Articles connexes
6 Liens externes

Le mouvement

Fondation du mouvement

Le 13 décembre 1973, au cœur du Puy de Lassolas (près de Clermont-Ferrand), le français Claude Vorilhon affirme avoir rencontré un extra-terrestre qui lui donne le nom de «Raël». Il lui transmet un savoir, expliquant l'origine de la vie sur la terre. Ce message donnera le contenu du premier livre de Raël «Le Livre qui dit la vérité». L'année suivante, Claude Vorilhon décide de se consacrer à la construction d'une ambassade destinée à accueillir les extra-terrestres.

Le 7 octobre 1975, toujours selon Claude Vorilhon, une nouvelle délégation d'extra-terrestres, les Elohim, vient le chercher pour l'emmener sur une planète, où il voit des choses prodigieuses et rencontre Bouddha, Moïse, Jésus et Mahomet, maintenus en vie scientifiquement en attendant de revenir sur terre un jour.

Selon Claude Vorihlon, avec 25 000 ans d'avance technologique sur notre civilisation, les Elohim auraient conçu la vie en laboratoire, eux-même ayant été créés de façon identique, formant une chaîne infinie dans le temps et dans l'espace. Claude Vorihlon soutient que les extra-terrestres lui auraient prédit la destruction de l'humanité par une guerre atomique mondiale, mais que certains êtres, tels les non violents, seraient sauvés par les Elohim et recevraient la connaissance qui leur permettra d'abandonner totalement toutes les superstitions du passé.

La mission actuelle pour Raël et ses disciples serait par conséquent de construire une ambassade destinée à accueillir les extra-terrestres, soit à Jérusalem ou ailleurs en Israël. Raël emploie souvent le terme «Elohim», mot hébreu pour Dieu, mais selon lui c'est une fausse traduction, il faudrait traduire ce mot par "ceux qui sont venus du ciel".

La doctrine

La croyance raëlienne se fonde entièrement sur le témoignage de Claude Vorilhon, qui se fait appeler Sa Sainteté Raël. La doctrine est clairement reportée dans les différents ouvrages qu'il a écrit :

Le Mouvement Raélien est une religion athée. Les Elohim auraient prouvé qu'il n'y a pas de Dieu et pas d'âme.

Les Raëliens croient que le développement de la science est une des clés essentielles (avec celui de la conscience), de l'amélioration du sort d'une humanité promise à l'âge d'or et à la vie éternelle au moyen du clonage.


Selon les raëliens, la science serait de nos jours essentiellement au service des politiques et des militaires, mais devrait être mise à terme au service de l'humanité dans son ensemble. Ils considèrent les politiques et les militaires comme les plus dangereux de tous les humains. L'élévation du niveau de conscience de l'humanité serait la seule alternative possible à l'autodestruction. Pour cela, Raël enseigne des valeurs telles que l'amour des différences, le respect, la maîtrise des émotions, l'amour, la liberté, la différence, l'indépendance, l'intérêt pour les sciences nouvelles, les OGM, la méditation, l'harmonie par l'éveil des cinq sens, la délicatesse, la non-violence, la résistance pacifique, le plaisir, l'épanouissement de l'être (dont la sexualité entre "adultes consentants"), la créativité, etc.

Les symboles

image:Mvt rael logo actuel.png

Le logo actuel

Le symbole est une étoile de David dont les branches à l'intérieur forment un tourbillon concentrique. L'opposition des deux triangles de l'étoile symbolise la réunification des extrèmes (suggèrant l'harmonie), le tourbillon fait référence à l'infini.

L'organisation

L'organisation est constituée par un mouvement international, présidé par Raël et dont le siège est à Genève, en Suisse. Le mouvement international fédère des mouvements nationaux, eux même fédérant des groupes locaux. Les groupes locaux sont animés par des guides.


Les Raéliens sont actifs dans une vingtaine de pays, en Europe, en Amérique et en Afrique. Le mouvement revendique aujourd'hui 60 000 membres. L'âge moyen des adeptes est jeune, de l'ordre de 28 ans. Ils donneraient 3 % de leurs revenus au mouvement, alors que les guides versent 7 %.

Thèmes importants relativement au raëlisme

Le clonage

Les Raëliens soutiennent des recherches sur le clonage humain, le but ultime de ces recherches est de réaliser l'immortalité des humains.

A terme, ils chercheraient à produire une copie génétiquement identique d'un autre être humain, puis à accélérer la maturation du clone (le nouveau né passant au stade adulte en quelques heures ou jours), enfin à transférer la mémoire et la personnalité de la personne clonée dans le clone.

La première étape (clonage) est reconnue comme probablement réalisable aujourd'hui ou dans un futur proche, même s'il reste (pour les savants non-raéliens du moins) des obstacles sérieux à franchir. Les étapes suivantes sont nettement plus spéculatives.

Les Raëliens n'ont jamais affirmé avoir appris des Elohim les techniques permettant de cloner les être humains mais certains affirment pourtant cela, sans preuve.

Le mouvement raëlien a des liens avec la société Clonaid, qui cherche à mettre en place ces techniques. Clonaid est totalement indépendante sur le plan juridique ou financier du mouvement raëlien. Cependant, elle est dirigée par Brigitte Boisselier, évêque raëlienne et appelée à remplacer Raël, selon ce dernier.

Le 26 décembre 2002, la société Clonaid annonçait, à grand renfort médiatique, la naissance du premier bébé cloné, une fille nommée Eve. Cette naissance a placé le mouvement au premier plan de l'actualité mondiale, au centre de la polémique sur le clonage, à la fois en raison de l'avancée technologique impliquée et en raison des aspects bioéthiques qui lui sont attachés. D'autres scientifiques ont aussi affirmé avoir cloné des humains, telles qu'une équipe coréenne en 1998 (qui aurait arrêté l'expérience au stade 4 cellules). En 2001, profitant d'un vide juridique aux États-Unis, la firme américaine Advanced Cell Technology Inc. annonce avoir obtenu un embryon humain cloné en vue de produire des cellules souches.

Cependant, en dépit d'une forte pression médiatique, aucune preuve de la naissance d'un enfant cloné n'a jusqu'ici été apportée et la majeure partie des scientifiques doutent de la véracité de cette naissance, tout en admettant que la société Clonaid emploie des scientifiques experts en la matière.

La société Clonaid n'a pas souhaité apporter la preuve de la naissance, en affirment leur attachement au respect de la volonté des parents qu'ils disent opposés à toute sorte de publicité et donc à toute forme de preuve.

Géniocratie

La géniocratie est le système politique prôné par les raëliens, et qui cherche à ne donner le pouvoir qu'à ceux qui sont les plus intelligents, remarquant que la démocratie ne permet pas cette sélection, ni sur le plan intellectuel, ni sur le plan de l'honnêteté ou de la conscience. Le régime proposé, bien que structuré comme une démocratie, serait en réalité une oligarchie représentative.

«Ne seront éligibles à quelque poste public que ce soit, que les individus ayant un coefficient intellectuel supérieur de 50% à la moyenne et ne pourront être électeurs que ceux ayant un coefficient intellectuel supérieur de 10% à la moyenne». Le livre qui dit la vérité, Raël.

Les raëliens pensent que ce système idéal n'est pas envisageable avant que la psychologie ne devienne une science plus exacte. Ce système politique ne serait pas imposé, mais voté par tous les citoyens désirant s'y soumettre. Il aurait de hautes exigences en termes de moralité et de conscience. Progressivement, les hommes, constatant ses réussites seraient amenés à le désirer de façon plus générale. Il serait alors envisagé de constituer un gouvernement mondial de ce type, censé représenter tous les courants, toutes les différences.

La méditation sensuelle

Les raëliens pronent la libération sexuelle et la méditation sensuelle.

La méditation sensuelle est une pratique harmonisante qui vise à l'éveil de la sensualité par les 5 sens. Certains journaux l'appellent parfois : «la méditation sexuelle qui mènerait à l'orgasme cosmique».

«Tu as envie d'avoir une expérience sensuelle ou sexuelle avec un ou plusieurs individus, quel que soit leur sexe, dans la mesure où ces individus sont d'accord, tu peux agir selon tes envies». Les extraterrestres m'ont emmené sur leur planète, Raël.

Selon les raëliens cette libéralisation sexuelle rencontre l'opposition de ceux qui, par croyance ou par culture, estiment qu'elle est infamante ou dangereuse pour la moralité publique.

Les polémiques

Le support au clonage humain

Le mouvement raëlien est associé à plusieurs polémiques. La plus vive en est le soutien des raëliens au clonage.

Le symbole originel du mouvement

image:Mvt rael logo ancien.png

L'ancien logo

Avant l'étoile de David, le mouvement utilisait un svastika (ou « croix gammée ») combiné à une étoile de David.

Le symbole a été remplacé en 1991 à cause de l'ambiguité et l'assimiliation aux idéologies nazie. Les Raéliens ont par la suite modifié le sigle afin de remplacer ladite croix par une croix différente ressemblant à un tourbillon. L'explication de l'époque sur la signification de ces symboles, selon Claude Vorilhon, consistait à dire que la svástika représentait le cycle de la vie, l'étoile de David, faite de deux triangles imbriqués, l'un pointant vers le haut, représentait le Ciel (les Elohim), l'autre, pointant vers le bas, représentait la Terre (les Hommes).

Les adeptes de la religion espèrent que le nouveau symbole les aidera à obtenir l'autorisation de construction de l'ambassade des Elohim à Jérusalem de la part du gouvernement israëlien.

L'opération préservatif

En novembre 1992, les Raëliens ont procédé à la distribution de 10 000 préservatifs à la sortie d'une école catholique à Montréal, durant le jubilée papal. L'opération, appelée "Operation Condom" était une réponse à la décision des écoles publiques catholiques de ne pas installer de distributeurs dans les écoles. Les raëliens estimaient que les dirigeants des écoles refusaient de prendre des responsabilités qui leur incombaient. Ces distributions furent très mal perçues par ces derniers.

La méditation sensuelle, les problèmes de pédophilie

La pédophilie est un thème récurrent pour le mouvement raëlien tant pour les attaques dont il est l'objet, que pour les accusations qu'il porte contre l'Église catholique.

Selon l'UNADFI, la pratique de la méditation sensuelle pourrait impliquer des mineurs [1]. Selon le Mouvement Raëlien, l'UNADFI n'a d'autre but que la lutte contre les sectes et cherche donc par tous les moyens à discréditer les sectes.

L'association Nopedo

L'association « Nopedo - Touche pas à mes enfants » a été créée par le mouvement raëlien pour attirer l'attention sur les abus sexuels dont se rendraient coupables des prêtres ou évêques catholiques, avec entre autre pour venir en aide aux victimes un numéro d'appel gratuit (voir aussi Prévention de la pédophilie).

En 2001 et 2002, Nopedo s'est signalée par de nombreuses et spectaculaires distributions de tracts rouges en particulier en Suisse, en Belgique, dans l'est de la France et en Italie qui appellent « les parents à protéger leurs enfants des prêtres pédophiles et risques d'abus sexuels et les incitent à ne plus les envoyer au catéchisme ».

Les réactions et indignations à ce tract ont été très vives de la part des autorités religieuses catholiques, et de nombreuses procédures judiciaires ont été engagées avec des conclusions diverses.

Ce dernier procès est l'épilogue d'un contentieux historique après que Mgr Raffin, évêque de Metz, ait en 1997 dans ses écrits porté des accusations de pédophilie et d'inceste sur le mouvement raëlien, il était revenu sur ses propos en 2001 en reconnaissant la présence de prêtres pédophiles au sein de l'Église mais en demandant de se garder de toute généralisation abusive.
D'une façon générale, le climat de réglements de compte et de contentieux historiques lors du déroulement de ces procès en France caractérise les procès du mouvement raëlien, surtout lorsqu'il y a constitution de partie civile (le plus souvent dans le cas de plainte pour pédophilie contre des raëliens). Le mouvement raëlien s'élève contre le droit qu'ont certaines associations anti-sectes de se constituer parties civiles dans ces affaires, estimant que ce droit déséquilibre les débats.

La présentation des jugements elle-même dans les médias est sujette à des controverses. Surtout apres que le Tribunal fédéral suisse a acquité 3 raëliens accusé de racisme en deboutant la partie adversse en soulignant que le tract qui a declenché la polémique, ne contenait aucune mise en accusation directe de l'eglise mais seulement de certains pretre catholique. En outre, les juges du TF admet que les propos tenus par les raeliens ne sont pas sans fondement et que l'eglise a manifesté une grande passivité a l'egard de tels delits.


Les châtiments corporels sur les enfants

Des accusations ont été portées vis-à-vis de châtiments corporels infligés aux enfants.

Les raëliens expliquent qu'il s'agit en fait des enfants en bas âge avec lesquels il serait encore prématuré de dialoguer et qui doivent être guidés afin de comprendre que le respect d'autrui est une valeur essentielle à la vie communautaire et civilisée. Les enfants sont systématiquement exclus de toute activité religieuse dans la mesure où, selon la doctrine, ils n'ont ni la maturité ni l'indépendance d'esprit suffisante pour être susceptibles de choisir eux-mêmes une religion.

«Le châtiment corporel doit être appliqué avec rigueur par la personne qui élève un enfant, afin qu'il souffre lorsqu'il fait souffrir les autres». Les extraterrestres m'ont emmené sur leur planète, Raël.


En France

Le Mouvement Raëlien français n'a plus d'existence légale en France depuis le 13 septembre 2003. S'estimant victime de harcèlement de la part du gouvernement et de diverses organisations, le mouvement a procédé à son auto-dissolution en France uniquement.

Articles connexes

Liens externes

quelques pistes pour en savoir plus

Le Mouvement raëlien par lui-même

Site favorable au mouvement raëlien

Sites de différents observatoires des religions

Sites critiques

Sites divers