The Pluton (planète) reference article from the French Wikipedia on 27-Jul-2004
(provided by Fixed Reference: snapshots of Wikipedia from wikipedia.org)

Pluton (planète)

See the real Africa

Pluton
Symbole astronomique de Pluton
image:Pluto.png
Découverte
Découvert par Clyde W. Tombaugh
Découvert en 18 février 1930
Caractéristiques orbitales
Rayon moyen ×109 km
39,5 ua
Excentricité 0,2488
Période de révolution sidérale 90 613,3058 d =
248 a 31 d 7,34 h
Période synodique 366,7352 d
Vitesse orbitale moyenne 4,74 km/s
Inclinaison 17,14175°
satellites naturels 1
Caractéristiques physiques
Diamètre équatorial 2302 km
Surface km²
Masse ×1022 kg
Densité moyenne 2,0 g/cm³
Gravité à la surface m/s²
Période de rotation 6,387 d =
6 d 9 h 17 min
Inclinaison de l'axe 119,61°
Albédo 0,30
Vitesse de libération 1,3 km/s
Température à la surface
min moy max
K 44 K 55 K
Caractéristiques de l'atmosphère
Pression atmosphérique kPa
Azote 90%
Méthane 10%

Pluton est la neuvième planète du système solaire. Elle a été découverte en 1930 par Clyde W. Tombaugh. Comme Pluton est la plus petite planète du système solaire et que son orbite est très excentrique, sa désignation comme 'planète' fait débat.

La photo de Pluton, qui illustre le tableau ci-contre, a été prise par le télescope spatial Hubble, c'est actuellement la meilleure vue de cet objet très lointain.

Caractéristiques physiques

Orbite

L'orbite de Pluton est très inclinée et fortement elliptique, ce qui l'amène périodiquement à être plus proche du Soleil que Neptune (ce fut le cas entre 1979 et 1999). L'inclinaison de l'orbite de Pluton l'empêche en fait de croiser celle de Neptune. De plus, les deux corps sont en résonance 3:2 : pendant que Neptune effectue trois révolutions autour du Soleil, Pluton en réalise deux. Neptune 'dépasse' toujours Pluton quand celle-ci est à son aphélie. Lorsque Pluton est au périhélie, Neptune a pris environ 90° d'avance sur Pluton. En conséquence, Neptune et Pluton ne s'approchent jamais à moins de 2,5 Tm (2,5 milliards de km) et les deux astres ne peuvent jamais entrer en collision.

Cette résonance orbitale est stable : une perturbation de l'orbite de Pluton serait corrigée par l'attraction de Neptune.

Composition interne

Avec un diamètre de 2302 km et une masse de 1,314×1022 kg, Pluton est plus petite que la Lune ou plusieurs satellites naturels de Jupiter ou Saturne.

La composition interne de Pluton est pour l'instant inconnue, probablement un noyau rocheux. Sur sa surface, de la glace de méthane (CH4) a été détectée aux pôles par télescopie infrarouge, en calottes dont la taille varie selon l'éloignement de la planète par rapport au Soleil.

Atmosphère

Une mince atmosphère de 0,15 Pa a été mesurée en 1988 lors du passage de Pluton devant une étoile. Cette atmosphère pourrait n'exister que lorsque la planète est à son périhélie et geler lorsqu'elle s'éloigne du Soleil. Elle serait composée d'azote (N2) à 90% et de monoxyde de carbone (CO) à 10%, avec des traces de méthane (CH4).

En 2003, une autre occultation stellaire par Pluton a été observée par plusieurs équipes dirigées par Bruno Sicardy [1] et Jim Elliot. De manière surprenante, la pression atmosphérique a été estimée à 0,30 Pa, bien que Pluton soit plus éloignée du Soleil qu'en 1988 et donc plus froide. L'hypothèse privilégiée à l'heure actuelle serait que le pôle sud de Pluton serait sorti de l'ombre en 1987 pour la première fois depuis 120 ans et qu'un surplus d'azote aurait alors sublimé de la calotte polaire sud. Cet excès d'azote devrait mettre vraisemblablement des décennies avant de se condenser à l'autre pôle.

Charon, lune de Pluton

Pluton a un satellite naturel, Charon, découvert en 1978. Charon est un très gros satellite, comparativement à Pluton, et le barycentre des deux corps se trouve au-delà de la surface de Pluton (à un peu plus de deux rayons plutoniens), fait unique dans le système solaire. Pluton et Charon sont également en rotation synchrone toutes les deux : Charon présente toujours la même face à Pluton et Pluton la même face à Charon.

Charon, à la différence de Pluton, n'a pas retenu de méthane et apparaît beaucoup plus sombre.

Historique

Pluton fut découvert en 1930 lors de la recherche d'un corps céleste permettant d'expliquer les perturbations orbitales d'Uranus et Neptune, hypothèse proposée par Percival Lowell comme étant la Planète X. Une fois découvert, Pluton était si lointain que son diamètre ne pouvait être déterminé avec précision, bien que sa faible luminosité et son absence de disque apparent laissait présager un corps trop petit pour pouvoir être l'astre en question.

Les décennies suivantes, la taille et la masse de Pluton furent systématiquement revues à la baisse à chaque progrès d'imagerie. La théorie de la réflexion spéculaire fut même proposée : ce que les observateurs mesuraient pourrait n'être qu'une tache brillante à la surface d'une planète plus grosse.

En 1978, la découverte de Charon permit de mesurer la masse du système double qui se révéla plus faible même que les estimations minimales fournies par les opposants à la théorie de la reflexion spéculaire (qui fut dès lors totalement invalidée).

Compte-tenu de la distance de Pluton, on peut maintenant reconnaître que sa découverte tient autant de la chance que du travail d'exploration systématique de Tombaugh.

À l'heure actuelle, Pluton est la seule planète à n'avoir jamais été survolée par une sonde spatiale. En 2001, la NASA a approuvé les études préliminaires pour une mission vers Pluton qui la survolerait en 2015.

La planète est nommée à la fois en référence au dieu romain des enfers et à Percival Lowell dont les initiales forment les deux premières lettres de Pluton. Le nom fut suggéré par Venetia Burney, une jeune fille de onze ans d'Oxford, en Angleterre.

Statut de planète

Aujourd'hui certains scientifiques remettent en cause le statut de planète de Pluton. Selon eux, il est possible que Charon, Pluton et Triton (le plus gros satellite de Neptune), soient trois anciens astéroïdes de la ceinture de Kuiper qui en auraient été extraits par la planète géante. Cela ferait alors de Pluton, qui est pourtant plus petit que la Lune par exemple, l'objet le plus gros et le plus brillant de la ceinture de Kuiper.

Cependant, que l'on accepte ou rejette cette classification pour Pluton, elle reste par convention désignée comme la neuvième planète du système solaire.

Lien externe



Le système solaire
Soleil | Mercure | Vénus | Terre | Mars | Ceinture d'astéroïdes | Jupiter | Saturne | Uranus | Neptune | Pluton | Ceinture de Kuiper | Nuage d'Oort
Pour une information globale, consultez l'article système solaire et la liste de ses objets, classés par taille ou par masse.