The Rideau de fer reference article from the French Wikipedia on 27-Jul-2004
(provided by Fixed Reference: snapshots of Wikipedia from wikipedia.org)

Rideau de fer

Spread the word about a children's charity with social media
Le Rideau de fer est une expression inventée par le premier ministre britannique Winston Churchill en 1946 pour désigner la division en deux de l'Europe à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il est l'un des événéments marquants le commencement de la Guerre froide.

Extrait du discours

Discours de Churchill à Fulton (Missouri, États-Unis d'Amérique), 5 mars 1946.

« From Stettin in the Baltic to Trieste in the Adriatic an iron curtain has descended across the Continent. Behind that line lie all the capitals of the ancient states of Central and Eastern Europe. Warsaw, Berlin, Prague, Vienna, Budapest, Belgrade, Bucharest and Sofia; all these famous cities and the populations around them lie in what I must call the Soviet sphere, and all are subject, in one form or another, not only to Soviet influence but to a very high and in some cases increasing measure of control from Moscow. »

Traduction:
« De Stettin dans la Baltique à Trieste dans l' Adriatique, un rideau de fer est tombé à travers le continent. Derrière cette ligne se trouvent toutes les capitales des anciens États d'Europe centrale et orientale. Varsovie, Berlin, Prague, Vienne, Budapest, Belgrade, Bucarest et Sofia. Toutes ces villes célèbres et leurs populations sont désormais dans, ce que je dois appeler, la sphère d'influence soviétique, et sont toutes sujettes, sous une forme ou une autre, non seulement à l'influence soviétique, mais aussi au contrôle très étendu et croissant de Moscou. »

Churchill continue ensuite son discours pour évoquer Athènes et les élections démocratiques en Grèce. Il rappelle aussi que dans ces pays occupés par l'Armée rouge, seule la Tchécoslovaquie est une démocratie.