The Sept sages reference article from the French Wikipedia on 27-Jul-2004
(provided by Fixed Reference: snapshots of Wikipedia from wikipedia.org)

Sept sages

Get the latest news from Africa

Les Sept sages de Grèce (vers 620-550) était le titre donné par la tradition grecque à sept anciens hommes politiques, législateurs ou philosophes pré-socratiques. Ils étaient sept, comme les Sept merveilles du monde ou les Sept contre Thèbes. Ils étaient tous philodoriens.

Les Sept sages étaient connus pour leur sagesse pratique et leur proverbes et maximes mémorables. La tradition veut qu'il se soient réunis à Delphes pour offrir leurs devises au dieu Apollon. C'est Platon qui fournit la liste la plus ancienne des Sept sages mais les listes et les attributions des sentences varient et selon des documents de Démétrios de Phalère, la tradition serait bien plus ancienne.

Comme le dit Diogène Laërce, dans sa Vie de Thalès :

"On n’est pas d’accord sur leur nombre. Léandre, au lieu de Cléobule et de Myson, met Léophante, fils de Gorsias, ou Lébédios d’Éphèse et Épiménide de Crète. Platon, dans le Protagoras (343a-b), met Myson à la place de Périandre. Éphoros met Anacharsis à la place de Myson et d’autres ajoutent Pythagore. Selon Dicéarque, il y en a quatre sur qui tout le monde est d’accord : Thalès, Bias, Pittacos et Solon. Le même auteur en nomme six autres, parmi lesquels il en choisit trois : Aristodème, Pamphile, le Lacédémonien Chilon, Cléobule, Anacharsis et Périandre. D’autres ajoutent Acousilaos, Caba ou Scala, un Argien. Hermippe, dans son livre sur les sages, dit qu’ils furent dix-sept et que chacun en choisit sept selon ses préférences. Ce sont Solon, Thalès, Pittacos, Bias, Chilon, Cléobule, Périandre, Anacharsis, Acousilaos, Épiménide, Léophante, Phérécyde, Aristodème, Pythagore, Lasos, fils de Charmantidas ou de Sisambrinos ou, selon Aristoxène, de Chabrinus, Hermonée, Anaxagore. Hippobotos (Catalogue des Philosophes) les inscrit ainsi : Orphée, Linos, Solon, Périandre, Anacharsis, Cléobule, Myson, Thalès, Bias, Pittacos, Épicharme et Pythagore."

Solon d'Athènes                 "Rien de trop”  
Chilon de Sparte                  "Connais-toi toi-même".
Thalès de Milet                 
Bias de Priène                    "Trop d'ouvriers ruinent l'ouvrage".
Cleobule de Lindos               "La moderation est le plus grand bien"
Pittacos de Mitylène              "Connais ton moment propice/Saisis l'occasion".
Myson de Chénée
Au lieu de Myson, certaines listes ajoutent:
Periandre de Corinthe              "Prudence en toute chose".
Anacharsis un prince scythe
Phérécyde

D'autres maximes attribuées aux Sept sages sont "Maîtrise ta colère", "Contemple la fin de la vie", "Evite de te porter caution" et "La plupart des hommes sont mauvais".


Références